Salut à tous ! J'espère que votre année commence bien !! On se retrouve avec un nouvel OS. J'espère qu'il vous plaira !

***************************

On les avait convoqués.

 

Ils devaient partir en guerre,

 

Tous les deux.

 

Lui en tant qu'excellent pilote.

 

Elle en tant qu'excellente stratège.

 

 

 

La fille ferma leur porte d'appartement avec une certaine nostalgie. Il la pris par la taille et ils partirent main dans la main. Dans le train, elle dormit sur son épaule et il repensa à leur rencontre, à leurs journées heureuses. À leur vie tout simplement. Il regarda les autres passagers, leurs mines sombres, résignés et maigres. Depuis quelques temps il commençait à manquer de nourriture et d'eau.

 

Ils arrivèrent plusieurs heures plus tard. Il la réveilla lentement. Quand ils descendirent du train, ils furent séparés en plusieurs groupes. Et bien sûr, ils ne furent pas ensemble. Ils s'embrassèrent de longues minutes avant qu'ils ne soient séparés de force. Et c'est sous son regard inquiet qu'elle partie avec son groupe.

 

Elle fût emmenée, dans une pièce en béton armé, avec toutes sortes d'ordinateurs ultra modernes, de plans et de cartes. Avec des gradés, elle était sensée faire des stratégies pour garder du terrain, en prendre et conserver au maximum de vies humaines. Tant de conditions malheureusement impossibles à combiner ;

 

Il fût transporté avec les autres dans une base aérienne. Il y avait des avions de guerre de toute sorte. Il y avait beaucoup d'armes. Surtout des pistolets. Il parlait avec des anciens compagnons, puis sa mission lui fût donné. Il devait aller bombarder la base aérienne ennemi avec un ami à lui. Ils se mirent en route. En démarrant son moteur il pensa à elle, la reverrait-il un jour ?

 

Ils ont été séparés. Longtemps. Les mois passèrent, ils ne se voyaient pas souvent et surtout en cachette.

 

Il eu beaucoup de mort.

 

Lui, depuis le ciel voyait les champs de batailles, les obus, les avions écrasés, les cadavres.

 

Elle, depuis la terre voyait des compagnons se faire tués, ou alors plus emportés par le souffle des bombes.

 

Cela faisait bientôt trois mois qu'ils ne s'étaient pas vus.

 

Le garçon dans son lit pensait à elle, ils étaient tous les deux orphelins, ils n'avaient donc pas de famille, ils s'étaient rencontrés à côté d'un lac, à quelques mètres de sa boulangerie.

 

La fille dans les tranchés, ne comptait plus les jours où ils ne se voyaient pas, elle regardait tout le temps sa médaille, la bataille qu'il lui avait passé. Elle restait forte seulement grâce à ça.

 

Une trêve de plusieurs jours avait été annoncée. Elle se dépêcha de le rejoindre. Elle allait dormir dans sa chambre avant de reprendre leur position.

 

Le matin ils allèrent voir des camarades à l'infirmerie et l'après-midi ils restaient tout les deux, coupés du monde. Personne n'arrivait à les séparer plus de trois minutes.

 

Puis ils furent de nouveau séparés. Mais un jour le garçon c'était fait tiré dessus et est resté plusieurs jours dans le coma, et était passé de justesse à côté de la mort. Elle resta quelques heures avec lui après son réveil et elle dût repartir.

 

Son supérieur la garda plusieurs jours enfermés pour qu'elle puisse des plans sans être dérangé. Elle privilégié, la vie humaine plutôt le gain de territoire ce qu'on lui fit vite remarquer et rectifier. Mais elle s'opposa à cette idée et elle fût battu, violemment. Elle finit par terre, avec un œil fermé et du sang dégoulinant de la mâchoire. Elle retourna à l'infirmerie et elle lui dit qu'elle s'était fait ça seul, en se cognant contre le mur. Il ne la crût pas du tout. Il sortit finalement pour reprendre son poste. Mais ils continuèrent de se voir, caché de tout le monde.

 

Cela faisait maintenant deux ans que durait la guerre. Ils avaient avancés de seulement une centaine de mètre.

 

Elle voyait ses amis souffrir et mourir au front sans pouvoirs rien y faire. Elle s'était faite tapée dessus à des multiples reprises.

 

Il voyait tout en étant impuissant ses amis se crachaient et sa chérie dépérir sous les coups sans pouvoir être là pour la protégée, il rageait contre lui-même.

 

Et un jour, alors que la fille n'était pas bien depuis quelques semaines, elle consulta un médecin, hors du campement. Quelques jours plus tard elle appris qu'elle était enceinte depuis deux mois, et que c'était des jumeaux. Lui était autant ravi qu'elle. Mais ses supérieurs refusèrent qu'elle rentre chez elle. Alors il s'énerva, violemment, jusqu'à en frappait un très haut gradé. Et il fût lourdement puni. Pas fusillé, sinon cela n'était pas drôle mais sa chérie était plus affaiblie et elle était plus attirante physiquement. Alors on viola, la fille, sa chérie devant ses yeux sans qu'elle ne puisse rien faire. Il essaya de se dégager ses liens lui faisait mal et il voulait la voir. On lui déconseilla sinon la prochaine fois, ils la violerait et en plus il donnerait la mort aux enfants, à ses enfants.

 

Alors que le terme de la grossesse arrivait, la fille repartie tristement au front, mais battante, elle ne voulait pas mourir pour lui et pour les deux petits qui grandissaient dans son ventre.

 

Un après-midi le garçon se crachat et atterri sur un champ de bataille et en regardant où il pouvait se réfugier. Il la vit. Il couru vers elle criant son prénom.

 

Elle le vu.

 

Il l'a vu se prendre une balle dans la tête.

 

Il l'a vu tombé au sol.

 

Il se précipita à ses côtés.

 

On l'emmena à l'infirmerie.

 

Quand on lui appris, il était au milieu du camps à la vue de tous et pourtant lui qui était fort et fier. Tomba à genoux comme foudroyé et pleura. Comme il n'avait jamais pleuré. Et en lui tendit deux bébés. Une fille, avec une touffe rousse sur la tête, comme la sienne et un garçon avec le même visage et sûrement les mêmes yeux ardoises que sa mère.

 

C'était ses enfants, ses bébés, ses chéris.

 

Ceux qu'il avait eu avec la plus belle femme au monde. Alors il se releva, sécha du mieux qu'il pût ses larmes et sans se retourner vers la base militaire, rentra chez lui

 

*************************

Voilà, voilà !!

byebye !